Cinq Citations Inspirantes sur la Parentalité

J’aime beaucoup compiler des citations, les recopier dans une jolie écriture et avec des feutres de couleurs, puis les affichez chez moi. Celles que je vous présente aujourd’hui ne sont pas forcément affichées chez moi en ce moment, mais elles ont pu l’être ou sont en passe de l’être. 

Pour la première, il s’agit d’une citation de Janusz Korczak, dans Quand je redeviendrai petit. J’ai découvert Janusz Korczak alors que j’étais passionnée par la Seconde Guerre Mondiale, et c’est ainsi que je me suis mise à lire son journal du ghetto, et que je me suis intéressée à Korczak en tant que pédagogue. J’adore cette citation, pour moi elle évoque quelque chose de très important : se mettre à la hauteur de l’enfant. J’entends par là, se mettre à sa hauteur autant physiquement – se mettre accroupi, au niveau de l’enfant, pour pouvoir lui parler – que psychiquement – se mettre en empathie avec son enfant -. Et comme je ne suis pas une robote parfaite, parfois je n’y arrive pas, mais relire cette citation, me la remettre en mémoire, me permet de me recentrer.

« Vous dites : « C’est épuisant de s’occuper des enfants.» Vous avez raison. Vous ajoutez : « Parce que nous devons nous mettre à leur niveau. Nous baisser, nous pencher, nous courber, nous rapetisser. » Là, vous vous trompez. Ce n’est pas tant cela qui fatigue le plus, que le fait d’être obligé de nous élever jusqu’à la hauteur de leurs sentiments. De nous élever, nous étirer, nous mettre sur la pointe des pieds, nous tendre. Pour ne pas les blesser. »

Ensuite, dans mes citations préférées sur le thème de la parentalité vient cet extrait de Khalil Gibran, dans Le Prophète. Cette citation est très inspirante, elle me rappelle que mon enfant ne m’appartient pas, elle est issue de moi mais elle n’est pas à moi. Elle est libre d’évoluer selon sa propre volonté et d’avancer dans la vie sur le chemin qu’elle aura choisi.

«  Vos enfants ne sont pas vos enfants.
Ils sont les fils et les filles de l’appel de la Vie à elle-même,
Ils viennent à travers vous mais non de vous.
Et bien qu’ils soient avec vous, ils ne vous appartiennent pas. « 

La troisième citation de cet article est issue du livre désormais très connu Pour une enfance heureuse de Catherine Gueguen. C’est également une citation connue, qui nous rappelle la triste vérité de l’état des droits de l’enfant dans notre pays. C’est une citation à la base de ma volonté et de mon militantisme (même s’il s’est assagi ces derniers temps) dans la lutte contre les Violences Éducatives Ordinaires.

« Et l’on se retrouve devant ce grand paradoxe qui fait qu’en France, pays des Droits de l’homme, où il est interdit de frapper une femme, un collègue, humilier ou frapper un enfant peut se faire en toute légitimité et impunité. »

Cette avant-dernière citation est de Catherine Baker, dans Insoumission à l’école obligatoire. Cette citation est un peu plus complexe, mais j’ai voulu la mettre pour évoquer cette idée d’esprit d’enfance, qui pourrait vivre et croître chez les adultes comme chez les enfants. Cet esprit de liberté, de découverte, d’espoir, qui nous fait rêver parfois, dans nos vies trop chargées d’adultes. Rapprochons-nous des enfants, jouons avec eux, laissons-les s’émerveiller et partageons leur émerveillent. Notre vie, et la leur, n’en sera que plus agréable.

« Je soutiens même que chaque enfant et chaque adulte ont le même droit de vivre leur « esprit d’enfance », si l’on veut bien par cette expression signifier une vision du monde non traumatisée par l’accumulation de jours sans émerveillement. »

Enfin, j’ai gardé Alice Miller, et C’est pour ton bien, pour la fin de cet article. Son livre a vraiment été une claque pour moi. J’ai redécouvert la psychanalyse, alors que j’étais profondément fâchée avec cette discipline. J’ai eu l’impression, encore plus presque qu’avec La fessée d’Olivier Maurel, d’aller au fond des choses, de comprendre réellement le pourquoi du comment de la violence éducative. Je ne peux que vous encourager à lire ce livre, si ce n’est pas encore fait.

Pour cette citation, je vous partage un visuel que j’avais créé spécialement avec les mots d’Alice Miller et une photo de ma fille, lorsqu’elle avait environ huit mois. Je l’ai déjà partagé dans un précédent article, mais cette citation fait toujours partie de mes favoris, donc je m’excuse de cette répétition, je ne me voyais pas faire autrement.

alice miller stop veo monde meilleur

En espérant vous avoir inspiré, n’hésitez pas à me partager vos citations préférées, je suis curieuse et impatiente de vous lire !

Avec toute mon affection, 

Azalée

D’autres articles sur la pédagogie et la non violence éducative : 

 

 

 

 

Publicités

2 réflexions sur “Cinq Citations Inspirantes sur la Parentalité

  1. chutmamanlit dit :

    Chouette idée d’article ! La citation que tu as choisie me donne très envie de lire Alice Miller ! En tout cas, ton article m’ encourage à essayer de noter au moins une citation des livres que j’aime bien car je ne le fais pas assez et j’ai toujours beaucoup de mal à dire les choses de manière aussi limpide que l’auteur…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s