Une école démocratique

J’en ai parlé en filigrane dans d’autres articles, expliquant ainsi mon absence du blog depuis la rentrée scolaire, en effet, depuis la rentrée de septembre, je suis facilitatrice dans une école démocratique ; La Croisée des Chemins, à Dijon.

Qu’est-ce qu’une école démocratique ? Qu’est-ce que j’y fais ? Eh bien, allons-y, je vous raconte tout !

Mon arrivée à l’école de la Croisée des Chemins

J’ai découvert cette école lorsque je travaillais comme assistante d’éducation dans un collège. Je suivais en parallèle une licence de sciences de l’éducation par correspondance. Le décalage entre ce que je pouvais lire et étudier et ce que je vivais au collège était si énorme que j’ai eu, au début, beaucoup de mal à entrer en relation avec les élèves, tout en sachant ce que nous demandait l’institution par ailleurs. S’en est suivi un cheminement personnel de lectures, réflexions et découvertes. J’avais particulièrement été intéressée par l’école de Summerhill, à l’époque. C’est donc à cette période également que j’ai découvert l’école de la Croisée des Chemins, sur les réseaux sociaux.

Nous y sommes allées ensemble, avec Maman-dine, en juillet dernier, pour rencontrer les fondateurs et visiter les locaux. Nous avons tout de suite été conquises !

Une école… démocratique

La Croisée des Chemins est une école démocratique. Pour le dire simplement, dans notre école, il n’y a pas de classe, il n’y a pas de cours, il n’y a pas de professeurs. Mais oui, c’est quand même une école ! Vous n’y croyez pas ? Laissez-moi vous guider…

trampoline-ecole

Il n’y a pas de professeur, mais il y a un trampoline !

Une école dans laquelle les demandes, les envies, les besoins de l’enfant sont prioritaires, sont porteurs de nos actions, sont moteurs de nos activités. Une école dans laquelle nous respectons les enfants, leur développement, leur émotions et leurs ressentis.

Chaque enfant a en lui les ressources nécessaires qui lui permettent de prendre en charge son éducation, c’est en ayant besoin et envie d’acquérir une compétence qu’il la travaillera.

Au sein d’une école démocratique, les enfants sont libre de faire et d’apprendre ce qu’ils veulent, quand ils le désirent, de la façon qui leur convient, et avec qui ils le veulent. Les adultes ne sont en effet pas des professeurs ou des instituteurs, mais des facilitateurs d’apprentissage. Nous facilitons l’apprentissage des enfants en les accompagnant, en proposant des activités, des sorties ou des ateliers qui peuvent répondre à leurs besoins, mais nous savons aussi nous éclipser quand ils n’ont pas besoin de nous…

Et concrètement, on fait quoi dans cette école ?

Je pourrais vous parler de nos inspirations théoriques, mais tout cela est très bien expliqué sur le site internet de la Croisée des Chemins, et j’avais plutôt envie d’imaginer une sorte de journée « type », même si, au final, aucune journée ne ressemble à une autre.

cuisine-ecole

Le coin cuisine de l’école, la pièce par laquelle on rentre dans les locaux.

Le matin, les étudiants, de 4 à 15 ans, arrivent entre 8h45 et 9h30. Chacun pose ses chaussures, ici on marche en chaussons, en chaussettes, ou pieds nus.

Puis, chacun part à ses occupations. Un.e facilitateur.trice s’occuper de la préparation du repas, d’autres vont jouer avec les plus petits ; aux legos, à se déguiser, à construire des cabanes… D’autres choisissent de s’installer aux ordinateurs, pour jouer à des jeux vidéos, regarder des vidéos diverses sur youtube, ou faire du dessin sur informatique. Des discussions émergent, des réflexions, quelqu’un commence un dessin sur le paperboard, un autre l’accompagne.

L’école ne s’arrête pas aux locaux, nous sortons au parc pour faire des jeux en plein air, à la piscine, mais aussi au musée ou au skate-parc. Les étudiants accompagnent aussi parfois les adultes faire des courses de matériel ou d’alimentaire pour l’école. Ils peuvent aussi faire des stages, visiter des entreprises et rencontrer des artisans.

Le lundi après-midi a lieu l’Assemblée de l’école. Elle permet aux étudiants de proposer des changements de règles, des achats, des créations de club, mais aussi de régler les petites infractions qui peuvent survenir au quotidien. Le jeudi après-midi, une personne intervenant au sein de l’école propose aux étudiants un atelier terre (modelage, poterie), ainsi qu’une discussion autour du budget de l’école.

Et moi dans tout ça ?

Eh bien, en ce qui me concerne, la semaine passée, j’ai aidé  un enfant de l’école à construire une cabane à l’aide de chaises empilées sur des bancs, de ceintures et de grands tissus, j’ai joué au petit train en bois avec une autre enfant, j’ai fait de la peinture avec deux enfants et nous avons expérimenté les mélanges de couleur, je leur ai aussi lu des histoires (de Claude Ponti, que de souvenirs de ma propre enfance !)… J’ai expliqué à une étudiante comment utiliser les bâtons striés pour faire des calculs, j’ai été bluffé par la rapidité avec laquelle elle a assimilé la technique ! J’ai discuté avec une autre étudiante du respect d’autrui et du fait de ne pas imposer un jeu à un autre élève.

Et puis, comme tous les membres de l’école, quand arrive 16h30, je m’attaque au rangement et au ménage de l’école. Tout le monde participe !

mur-peinture-ecole

Tout est possible, on peut tout imaginer, on peut avoir milles projets. Cette semaine, d’autres enfants ont :

  • joué à des jeux vidéos,
  • redécoré un mur en peinture (la photo est juste au-dessus),
  • fait des colliers en perles,
  • construit des cabanes,
  • participé au nettoyage de l’école,
  • eu des discussions fascinantes,
  • observé une carte du monde,
  • joué au « restaurant » en dressant des jolies tables…

Mais qu’apprennent-ils ?

Tellement de choses ! Je ne pense pas que l’on puisse avoir totalement conscience de tout ce qu’un enfant apprend en une seule journée, leur cerveau n’est dédié qu’à cela : découvrir, apprendre, emmagasiner. Et même si sauter sur un trampoline ne nous semble pas du tout être un apprentissage, croyez-bien que s’en est un.

Les apprentissages ne passent pas forcément, et même souvent, pas du tout, par la transmission directe, obligatoire et ultra formalisée d’un professeur à son élève. Avec quelle logique pensons-nous que OBLIGATOIREMENT tous les enfants d’un même âge veulent et doivent apprendre une même chose ?

Ici, l’idée est de faire confiance à son enfant, de croire en lui, en ses capacités. Il trouvera son élément, il trouvera son chemin. Nous sommes là pour accompagner son élan de vie. Tout enfant a un désir d’apprendre, tout être humain, je dirais même. Laissons-leur prendre leur propre chemin, suivre leur propre route. Nous sommes juste ici pour les aider à poser les pavés, s’ils ont besoin de nous.

Nous sommes tous les bâtisseurs de notre propre vie.

Pour aller plus loin :

Les écoles démocratiques ici & ailleurs :

Sur ce blog :

Publicités

2 réflexions sur “Une école démocratique

  1. Mona Soline dit :

    J’avais pas vu que tu avais écris cette article je viens de le voir sur le blog de l’école ^^
    Ca a l’air intéressant et enrichissant autant pour les adultes que les enfants cette école !
    Et je peux dire que j’ai assisté à un spectacle de trampoline et c’était cool 😀

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s