PENSER A SOI QUAND ON A UN ENFANT.

Après un long mois ou ma santé, le travail et mon bébé ne m’ont pas permis de faire grand chose (y compris publier sur le blog), je retrouve un semblant de rythme, de forme. Mon contrat touche peut-être bientôt à sa fin… Tandis  que mon bébé de 5 mois commence ENFIN à faire ses nuits (c’est malheureusement pas systématique). Pourtant  je ressens comme un malaise

pexels-photo-24422-large

L’EGALITE HOMME FEMME MISE A MAL

L’égalité homme femme, en général mais aussi dans la vie quotidienne et au sein du couple est un sujet qui m’est cher. Chez nous, totale équité sur les taches ménagères (même si on ne fonctionne pas du tout de la même manière).  Je fais la vaisselle, il fait le linge, je nettoie les toilettes, il sort les poubelles. C’est valable dans d’autres domaines…
Sauf que depuis qu’on a un enfant, j’ai l’impression qu’on a plus le même niveau de responsabilité. Cela est induit en grande partie par l’allaitement, mais pas que.
Si ma fille n’a plus aucun soucis pour passer quelques heures seule avec son père en journée, la situation est toute autre au moment du coucher. Cela fait donc depuis le début de ma grossesse (9 mois + 5 mois) que je suis privée de sorties. J’en parlais ici, ça ne me manquait pas plus que ça…jusqu’à aujourd’hui.
J’ai BESOIN d’une nuit de festivité. La vie nocturne me manque : être grisée par quelques verres, fumer des clopes, dire des conneries : se vider la tête. ça va faire plus d’un an que je contrôle tout ce que je fais et dit en fonction de ma petite Judith. La chandelle vaut bien trois fois le sacrifice. Mais je suis jalouse du Papa qui lui, ne se prive de rien.
J’ai souvent l’impression que pour lui rien n’a changé. Il sort avec ses copains, une à deux fois par semaine et rentre tard tandis que j’attends seule dans mon lit (je m’en veux mais je suis incapable de dormir sans lui). Il sort l’esprit tranquille car il sait très bien que sa petite est tout à fait sereine le temps de son absence, je ne peux pas en dire autant.  La différence entre ses absences et les miennes, c’est qu’elles n’ont pas les mêmes conséquences sur le moral de notre fille.

VOIR DU MONDE QUAND ON A UN BEBE

Le soir après le travail, est le seul moment ou je pourrais voir du monde. Mais mon bébé a besoin de moi pour s’endormir vers 21h30.
 » Coucou, on peut se voir de 19h à 21h ? » Pas très FUNKY. Juste le temps de boire un verre,  mais pas plus, je dois allaiter. L’idéal serait de sortir après son coucher, mais, peu de candidat pour m’accompagner à cette heure là.
Heureusement qu’on a des voisins toujours fourrés chez nous, sinon ma vie sociale en dehors du boulot se résumerait à Facebook.

PENSER A SOI QUAND ON A UN ENFANT

 

On en a beaucoup discuté avec le Papa, et c’est vrai, j’accours au moindre de ses appels et je lui en veux parfois de pas faire pareil. Par exemple, s’il est sur l’ordinateur et que ma fille se met à l’appeler, il ne va pas réagir tout de suite, et la laisse monter en tension jusqu’à ce qu’il n’arrive plus a se concentrer et réagit tellement elle fait de bruit. Moi, ça m’est insupportable, alors au bout de quelques cris j’apparais. Je lui demande « pourquoi tu n’interviens pas? ça m’oblige à le faire… » Auquel il répond toujours par l’inlassable :
« j’allais le faire ».
J’ai beau lui expliquer que si ma présence apaise aussi rapidement notre bébé quand elle pleure c’est aussi parce que je ne la laisse pas monter en tension, il me dit que je dois respecter sa manière de faire et il a raison sur ce point. Mais c’est dur de faire la part des choses entre  ce que j’estime concerner le bien être de ma fille et le sien.

L’AVIS DES AUTRES QUAND ON A UN ENFANT

Je ne trouve rien « d’asservissant » au fait de répondre aux appels de mon bébé comme j’ai pu l’entendre (hier en fait) de la part d’une autre jeune maman fraichement rencontrée.  En fait, j’aime plutôt ça. Pourtant on me fait souvent ressentir que « c’est pas bon ». C’est pas grand chose, des petits regards, des grimaces, des réflexions… Mais c’est  désagréable. Autant ne pas y faire attention…Je suis sure qu’a l’inverse cette maman qui a besoin de confier son bébé à une nounou pour souffler doit tout autant se sentir jugée par ses pairs, peut-être même par moi, puisque j’avais visiblement pas la même manière de fonctionner… Pourtant je sais que dans nos deux situations, nous essayons de faire au mieux pour tout le monde.

REALISER MES PROJETS ARTISTIQUES AVEC UN BEBE

Creer des choses est un besoin vital, ça contribue à mon bien être, et si je ne trouvais pas le temps avec mon bébé ce serait très problématique. S’il y a des activités qui sont tout à fait réalisables quand on doit s’occuper d’un bébé (la peinture, la couture, la sculpture) tout ce qui demande une véritable concentration cérébrale sans interruption me semble relever de l’impossible.
Je veux parler de l’écriture de mon second roman. Je ne trouve pas le temps d’avancer. On a convenu avec mon conjoint que lorsqu’on nos contrats arriveront tous deux à terme  j’irais 2 à 3h par jour à la bibliothèque pour écrire. Et je lui garantirai 2 à 3h par jour rien que pour lui seul pour sa permaculture. Cette période qui sera normalement transitoire devrait me permettre de m’épanouir pleinement au niveau personnel.
Car si avoir un enfant était vraiment un désir profond pour me réaliser, je ne peux pas non plus éternellement repousser mes aspirations professionnelles et artistiques… Je ne sais pas de quoi demain sera fait, mais je dois me laisser le temps d’aller au bout de quelques projets. Je refuse de travailler toute ma vie pour un travail qui n’a pas de sens pour moi autre que celui de gagner de l’argent (aujourd’hui mon emploi me plait…Mais je suis en contrat précaire…).
La vie est trop courte pour ça, et c’est un exemple que je souhaite donner à ma fille.
Publicités

Une réflexion sur “PENSER A SOI QUAND ON A UN ENFANT.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s